Foot Passion, Foot Prison ?

Depuis combien de temps Didier Le Bras fréquente-t-il les terrains de football ? Une éternité  sûrement ! D’abord joueur, puis rapidement éducateur au club de Saint-Pierre-Montrevault, puis de nombreuses années au Stade Rennais, il officie désormais et depuis 7 ans au CO Pacé.

Inutile de dire que le bonhomme a de l’expérience et sait de quoi il parle. Le milieu amateur, il connaît. Le monde pro, il connaît aussi. Au cours de sa longue carrière, il a eu le plaisir d’entraîner des nombreux talents dont certains sont devenus professionnels : Lindsay Rose, Maxime Le Marchand, Jordan Nkololo, Wesley Saïd, etc.

Son livre “Foot Passion, Foot Prison ?“, paru en juin, est un cri du coeur d’un amoureux du football, d’un  vrai éducateur. Didier jette un regard plein de joie, mais aussi d’amertume sur le football et ses pratiques.

Dans une première partie, il raconte son parcours de footballeur, en jeune, puis en senior. En quelques lignes, il se remémore un football, celui des années 60, avec son côté champêtre, son amateurisme et certaines pratiques qui aujourd’hui seraient dénoncées. Gendarme par accident, il parvient à poursuivre malgré tout sa “carrière” de footballeur. Rapidement, toujours par hasard, il entraîne les jeunes de l’école de football de son club. Sa vocation est trouvée : éducateur. Hors de son travail, hors de sa famille, il n’aura plus qu’un objectif : faire passer sa passion du football aux plus jeunes. Son crédo “Un joueur, un ballon !“. Au gré d’une mutation, notre bonhomme se retrouve responsable de l’école de football du Stade Rennais. Il nous raconte sa découverte du milieu professionnel. Il se jette à fond, sans retenue, dans son nouveau club. Au fil des années il découvre aussi les dessous du football professionnel.

Dans la deuxième partie, Didier Le Bras se livre à une critique du milieu professionnel. Les résultats passent avant la formation. Les éducateurs sont appréciés à travers leurs résultats. Les recruteurs sont payés pour trouver de nouveaux joueurs. Les joueurs des autres clubs sont toujours meilleurs que ceux du club. Un joueur recruté contre de la monnaie doit jouer. Les joueurs finissent par aller au foot comme ils vont au boulot. A travers de nombreux exemples, Didier dénonce les excès du football professionnel avec un oeil sévère et souvent juste.

Profitez de cette période estivale pour lire. Achetez le livre de Didier Le Bras ! Lisez-le ! Faites votre propre opinion ! Vous pouvez ne pas être d’accord avec son point de vue, mais ce qui est sûr, c’est que le bonhomme sait de quoi il parle.

Didier est un fou du foot, un passionné et nul ne peut dire le contraire.

http://www.jetsdencre.fr/

 

Gift Ribbon